Courses hippiques : Les meilleures races de chevaux

La race du cheval est un des critères importants quand on se lance dans les paris hippiques. On distingue plusieurs races de chevaux mais on divise généralement deux grandes catégories d’animaux : les pur sang anglais et les AQPS, soit les autres que pur sang. Découvrez les caractéristiques de chacune de ces catégories qui sont amenées à être modifiées au fil des années selon la réglementation des courses hippiques.

Le pur sang anglais

Le pur sang anglais est LE cheval que l’on retrouve le plus souvent dans les courses de chevaux. Apparu au XVIIIe siècle au Royaume-Uni, cette race de cheval provient d’un croisement entre des étalons turkmènes et arabes ainsi qu’avec des juments indigènes. Il s’agit du cheval qui peut atteindre les vitesses les plus importantes. C’est pourquoi on le retrouve toujours dans les courses hippiques et dans tous les pays du monde. Leur physique est reconnaissable à leur tête plutôt fine et à leur corps long. Ce sont de belles bêtes très performantes.

Les autres chevaux

Les autres chevaux qui ne sont pas des pur sang sont appelés AQPS. Ces chevaux sont généralement moins rapides que leurs confrères les pur sang anglais. Ils sont d’ailleurs plutôt utilisés pour le trop que pour le galop. Mais pour ce qui est du plat, il s’agit d’une discipline pour laquelle ils peuvent tout à fait rivaliser avec les chevaux pur sang. Pour ce qui est des courses d’obstacles, ce sont les p pur sang qui ont l’avantage sur eux car ils sont bien plus résistants. Les cas où les AQPS ont battu des pur sang dans cette discipline sont extrêmement rares.

Mais pour choisir si un cheval va être gagnant ou pas, il faut aussi s’intéresser à son pedigree, c’est-à-dire à son arbre généalogique. Par exemple, un cheval qui n’a jamais gagné encore de course car trop jeune, pourrait avoir un bon pedigree si son père sa mère a déjà remporté de nombreuses courses. Il aura ainsi lui aussi plus de chances de remporter des courses. Mais il faut aussi s’intéresser aux caractéristiques physiques du cheval et à sa santé. En dehors de l’analyse du cheval, de nombreux autres paramètres rentrent en compte pour établir une analyse fine et précise.