Le turf dans tous ses états avec le Pas du Marquis !

Ah le turf ! Une activité qui déchaîne vraiment les passions des turfistes ! Le turf pour ceux qui ne le sauraient pas et le fait de parier sur les courses de chevaux, aussi appelé courses hippique, de façon à pouvoir engranger des bénéfices. Il est possible de miser sur un cheval en pariant qu’il va par exemple gagner la course, mais aussi sur plusieurs chevaux. Quand on paris sur trois chevaux en indiquant lesquels vont arriver parmi les trois premiers d’une course, il s’agit alors du tiercé. Quand on mise sur cinq chevaux, le pari s’appelle alors le quinté. On peut aussi miser sur bien d’autres éléments, c’est là que ça devient très intéressant pour les turfistes. Il faut aussi savoir qu’aujourd’hui on peut miser sur internet, pour pouvoir parier en toute occasion et en toute circonstance ! Si cela vous tente, ne manquez pas les bonus turf qui sont proposés par les bookmakers : bonus genybet… Regardez aussi bien du côté de zeturf avis. C’est un autre bookmaker intéressant pour vos paris turf.

Une petite leçon d’histoire

Les chevaux sont des animaux qui ont été domestiqués par les hommes depuis la nuit des temps. Durant l’Antiquité, les chevaux faisaient déjà parti de la vie des hommes et notamment afin de pouvoir réaliser des courses. Ce sont ces mêmes chevaux qu’on appelle aujourd’hui turf. Mais les premières traces de ses courses hippiques remontent jusqu’à plus de 4000 ans avant JC en Asie, et ensuite en 638 avant JC lors des jeux olympiques. L’activité de courses de chevaux était très appréciée à cette époque et elle pouvait se faire avec un chariot ou alors sans. C’est ensuite au XIIe siècle que les courses ont véritablement commencé à évoluer en devenant de plus en plus « industrielles », avec notamment des élevages chevaux purs race (chevaux arabes…). En Angleterre, les courses sont fortement développées et le terme de turf vient d’ailleurs de l’anglais puisque ce mot signifie gazon. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que cette discipline arrive jusqu’aux États-Unis. Et c’est aussi au XXe siècle que ce sport est devenu plus officiel et structuré, et ce dans le monde entier.

Quelques conseils pour la route

Il est aujourd’hui plus facile que jamais de parier sur les courses de chevaux grâce à internet qui permet aux bookmakers de proposer leurs services en ligne également sur mobile. Mais attention à cette facilité car elle ne signifie pas qu’il faut moins travailler pour autant. Le turf est avant tout le fruit d’un travail de longue haleine qui consiste à analyser beaucoup d’éléments, comme les chevaux principalement mais aussi les éleveurs, les caractéristiques des courses ou des terrains… ne suivez donc pas votre instinct, comme le font souvent les débutants, ce qui est une grossière erreur. N’hésitez pas non plus à lire la presse spécialisée et les analyses et pronostics des turfistes.